Cinéma plein-air

Qui n’a jamais rêvé d’assister à un cinéma en plein-air américain, assis dans son pick-up, à siroter des bières et déconner avec ses amis ? Personnellement, je vendrais ma mère pour cela (en espérant qu’elle ne lise jamais cet article…).

cinema-plein-air

Le « Drive-in » comme l’appelle les américains a connu ses débuts dans les années 40. En effet, après la seconde guerre mondiale et le baby-boom, le cinéma en plein-air était l’occasion pour les parents de se détendre devant un film alors que les enfants pouvaient s’amuser dans les activités qui leur étaient proposées. Ainsi entre 1946 et 1948, le nombre de Drive-in aux États-Unis a été multiplié par 5 !

Les années 50 vont continuer à assister à l’expansion de ce phénomène et on retrouve 4 063 Drive-in en 1958. La consommation étant boosté, on voit apparaitre dans les Drive-in des restaurants, des bars, des parcs pour enfants ou même encore des golfs ou des tours de chevaux.

C’est à New York que fut construit le plus grand Drive-in de tous les temps. A Copiague exactement, l’All-Weather Drive-in pouvait accueillir 2500 voitures, mais proposait également 1200 places assises.

Certains étaient si grands que des anecdotes incroyables s’y sont passées : Dans un drive-in du Michigan, une petite fille s’est perdue dans les allées de voitures et n’a pas réussi à retrouver ses parents. Le personnel du drive-in a alors appelé le père, pour qu’il vienne chercher sa fille, grâce à un système d’adresse publique. Quelques minutes plus tard une nouvelle annonce a été faite car le père s’était lui aussi perdu dans les allées de voitures.

A partir des années 60, la télévision a remplacé les Drive-In dans le cœur des américains et l’ont vu alors le nombre de cinéma plein-air actif diminuer.

Aujourd’hui vous pourrez retrouver des cinémas en plein-air lors de festival comme le Brooklyn Bridge Park Summer ou encore au célèbre HBO Bryant Park Summer Film Festival.

PS : si tu as lu cet article, pardon maman …

A propos de Français New York

Leave a Reply