Comment vivre comme un vrai New-Yorkais !

Car oui, qu’importe le pays d’où l’on vient (n’est-ce pas Donald ?) tout le monde peut devenir un vrai New-Yorkais, il suffit juste de connaître quelques bases et en un rien de temps, vous vous fonderez dans la masse des New-Yorkais les plus aguerris !

hommenisciences.wordpress.com

hommenisciences.wordpress.com

Ce que j’aime à New-York, c’est que la plupart des gens viennent de la planète entière, c’est un mélange de culture incroyable, où l’on partage et où l’on en apprend sur les autres tous les jours. Clairement, je pense même n’avoir jamais vraiment rencontré de vrai New-Yorkais, c’est à dire, de pure souche. Il faut savoir que il y a très longtemps, Manhattan n’était pas ce que c’est aujourd’hui, il n’y avait aucun de ces buildings géants mais aussi, aucuns habitants, d’où le fait qu’aujourd’hui, après de grandes vagues d’immigration venant des quatre coins du monde, c’est un melting-pot plus que réussi, et c’est d’ailleurs ce qui fait la richesse de cette ville ! Il est donc, tout à fait possible, pour n’importe qui, de devenir un vrai New-Yorkais !

Alors comment vivre à la New-Yorkaise ? Car oui, il y a quand même quelques bases à connaitre sur la grosse pomme si on veut s’y adapter facilement et pouvoir y prendre ses habitudes… de vrai New-Yorkais ! ;)

Le New-Yorkais/La New-Yorkaise…

…met le mot « like » absolument n’importe où et partout dans ses phrases.

… va à Central Park pour se détendre, et ne s’y perd jamais, jamais, jamais.

…sait quel foodtruck est le meilleur sur son chemin, malgré qu’ils se ressemblent tous.

…est tout le temps pressé(e) !

…et du coup, il/elle sait manger, courir, parler au téléphone, héler un taxi et même jongler en même temps !

…fait du sport avant d’aller travailler le matin, très tôt du coup. (Je vous jure que c’est vrai !)

… évite le plus possible d’aller à Times Square, beaucoup trop touristique à son goût !

… d’ailleurs, il/elle n’a jamais été à la Statue de la Liberté, ou alors, on l’y a obligé de force !

…commence à avoir l’habitude de la cohabitation avec les rats et les cafards !

…mais préfère quand même les chiens

…est toujours en train de courir après un bus, un train, un taxi et même parfois un avion.

…ne portera au grand jamais sur lui/elle aucuns vêtements ou même objets avec l’inscription « I <3 NY »

…connait le chemin du métro par coeur, les yeux fermés, ouais, ouais.

…ainsi que le chemin en taxi, chauffeurs, vous êtes prévenus, ne prenez JAMAIS le New-Yorkais/la New-Yorkaise pour un touriste que vous pouvez balader.

…une odeur de poubelle ? Comment ça ? Ah bon… Et oui, il/elle ne les sent même plus dans la rue et il/elle a même appris à les slalomer à la perfection.

…ne sait pas cuisiner, ou presque pas, ou alors très peu (tout ça, c’est la faute du take away et du delivery!)

…n’est même plus impressionné(e) de faire la queue pendant une heure pour… bruncher!

…aimerait que ça soit l’hiver en été, et l’été en hiver.

…pourrait devenir un meurtrier quand il/elle voit quelqu’un qui ne sait pas comment swiper sa carte de métro.

…de même si quelqu’un marche lentement dans la rue. Vous le savez maintenant, marchez vite, sinon, à vos risques et périls…

… Duane Reade et CVS Pharmacy lui ont sauvés la vie plusieurs fois à 3h du mat.

…même si il/elle préfère largement Whole Foods pour faire ses courses.

…ne fait pas la différence entre le feu vert ou le feu rouge lors de la traversée d’un passage piéton.

…pour lui/elle, New-York est mieux que…le reste du monde, ouais, carrément.

… n’a pas peur de faire 20 blocs à pied… en talon… sous la pluie !

… d’ailleurs, il/elle collectionne les parapluies à 5$.

…s’est fait greffer son casque audio/kit mains libres aux oreilles.

…connait absolument tous les livreurs de la ville, car oui, la livraison, c’est un peu une religion chez le New-Yorkais/la New-Yorkaise.

…ne sait plus si il/elle doit hurler ou pleurer, quand il/elle entend « It’s showtime » dans le métro !

…s’est aussi greffé(e) une cup de café à la main !

…n’a jamais mis les pieds au New-Jersey, beaucoup TROP loin !

…passe la plupart de ses soirées à comparer les prix des loyers.
…et bien, cela ne change rien, il/elle les trouve toujours aussi chers, mais ça fait quand même du bien de s’en plaindre.
…bénît Tinder.

…sait ce qu’il/elle veut, c’est d’ailleurs peut être pour ça qu’il/elle parle aussi fort, non ?!

…profite du taxi pour se détendre, passer un coup de fil ou continuer de travailler (pendant que nous, on se concentre pour ne pas vomir)

…peut pas sortir avec ses potes ce soir, car il a une « date ».

…sait héler un taxi à la perfection, comme si il/elle avait appris ça depuis sa naissance, ou presque.
…aime le baseball, et même si il/elle n’aime pas, il/elle aime, c’est comme ça, il/elle n’a pas le choix.

…ne s’étonne pas de voir le dimanche comme premier jour de la semaine sur son calendrier !

 … ne quittera jamais New-York !

Allez, sur ceux…

en.wikipedia.org

en.wikipedia.org

Article original écrit par Lilou.

Incoming search terms:

  • vivre comme un new yorkais

A propos de FrancaisNewYork

Leave a Reply