Interview de Julie : “Les gens ici sont prêts à vous aider, en France par moment on ressent plutôt de la méfiance”

10675572_10205629051865274_3005972693273918738_n

Aujourd’hui une nouvelle interview, cette fois-ci, c’est Julie, une jeune au pair à New-York qui m’a fait le plaisir de répondre à mes questions.

Bonjour qui es-tu et que fais-tu ?

Bonjour, je m’appelle Julie et je suis une Française actuellement au pair à New-York, Je suis venue aux Etats Unis par hasard, ayant terminée mes etudes l`année dernière. Fac d`histoire puis BTS Négociation Relation Client, je me suis un perdu tout en ne sachant que faire de mon avenir. J`ai donc décider de voyager pour me recentrer sur moi même. L’objectif était donc seulement de partir dans un pays anglophone. J`ai eu la chance d’être en classe avec un ami qui connaissait une ancienne au pair et qui m`a donc guidé vers elle. Même si mon expérience n’est pas terminée, l`objectif est largement réussi, j’ai un projet professionnel, et je ressortirai grandi de cette experience, et je ne me sens plus oppressée par l’avenir, comme beaucoup pourrait l’être aujourd’hui face a la situation Française.

Depuis combien de temps exerces-tu ce rôle ?

Je suis au pair à New York depuis Août 2014 et ce pour une durée d’un an.

Parle nous de la famille chez qui tu vis ?

Le père de ma famille est arrivé sur New York il y a maintenant 15 ans suite a une embauche en présentant son projet d’école de commerce. Leurs enfants sont au Lycée Français de New York car leurs parents souhaitent leur apporter éducation Française.

Est-il vraiment difficile de trouver un logement à New-York ?

En ce qui concerne le logement, je suis logée donc je n`ai pas eu ce souci, c`est un grand avantage lorsque l’on est au pair. La plupart de mes amis me dissent qu’il est difficile de trouver car beaucoup d’étranger arrive chaque jour a New York, mais les choses vont très vite a New York, il suffit donc de connaitre les bon sites, et de ne reculer devant rien !

Qu’est-ce qu’il te manque par rapport à la France et les grandes differences ?

Lorsque je suis arrivée a New York, le début a été un peu difficile car c’était la première fois que je partais seule sur une aussi longue période, et qu’en tant qu’au pair il est plus difficile de rencontrer des personnes directement a la différence des étudiants. Et puis finalement, on comprend qu`a New York, les gens arrivent du monde entier avec plus ou moins le rêve Américain en tête ou alors sur une période déterminée ! Ainsi, on met le pied dehors, et on se retrouve à chaque instant a rencontrer de nouvelles personnes car finalement nous sommes tous dans la même situation. A Manhattan, c’est très culturel, les gens sont ouverts, se mélangent, sans jugement, et auront plaisir a découvrir votre expérience, votre histoire, vous demandez d`où vous venez. C’est très enrichissant et motivant!

Ce qui va te manquer quand tu vas rentrer en France ? 

Cette culture New Yorkaise va terriblement me manquer ! Ce qui me manque de la France, finalement… C’est bien sur ma famille, mes amis, et en terme de vie, notre gastronomie, mais finalement rien de plus ! Même si cela reste très important pour moi !

Mais je considère très enrichissant pour nous tous de venir passer une année ici pour vivre ce ressenti et cette ouverture d`esprit. Je me suis énormément ouverte depuis que je suis la, et cela me manquera énormément en France, tout comme la détermination des gens, aller toujours de l`avant, les gens ne désespère pas ici, ils y croient et se battent pour obtenir ce qu’ils souhaitent ! C`est impressionnant comme lorsque je suis rentrée en France pour les fêtes, j’ai senti que les gens n`avaient aucun espoir comparé a New York. Tout comme une impression de respirer d`avantage depuis que je suis ici ! 

Ce qui t’as marquée sur la ville de New-York

Beaucoup de choses m’ont énormément marquée a New York, la présence du rêve Américain, l`ouverture d’esprit ; culturellement New York a tout à nous apprendre, la relation que les gens venant de situations différentes ont entre eux en est un très bon exemple, ma famille, plutôt bourgeoise, côtoie des femmes de ménages, des caissières, en France il serait plus difficile de voir ceci car le jugement est beaucoup plus présent.

Les gens ici sont prêts à vous aider, en France par moment on ressent plutôt de la méfiance lorsque l`on parle de certains projets, ou tout simplement les gens nous diront « débrouille toi ». J’ai rencontré beaucoup de Français à New York, après avoir rencontrée des personnes d`Amérique du sud, d`Asie et des Européens. On se rend compte que nous les européens partageons les mêmes cultures, nous avons d`avantage les mêmes goûts et donc on se retrouve même a New York.

Quel rapport as-tu avec la communauté française de New-York ?

 Il y a une très grande communauté Française à New York, des sites le montrent comme les “Frenchies a New-York”, que la plupart de mes amis venant d`ailleurs n’ont d’ailleurs pas dans leurs pays ! Il est donc important pour moi de partager cette expérience avec eux car nous avons un peu les même ressentis et nous apprécions les même choses 

Ton activité favorite à New-York ?

Mon activité favorite a New York, je coirs que le simple fait de marcher dans les rues de New- York, d’observer les gens, prendre le métro, et réaliser que je suis là, reste mon activité favorite car c’est incroyable ce qu’il se passe ici… 

Ton meilleur souvenir à New-York ?

Je ne dirais pas mon meilleur souvenir mais mes meilleurs souvenirs (endroits), notamment le « Café Wha » avec une Anglaise que j’ai rencontrée, le jardin Botanique de Brooklyn, les soirées underground a Brooklyn, les Roof top de Manhattan, les après midi central Park et toutes les rencontres que j’ai pu faire… je marche dans la rue et soudain mon voisin commence à me parler et à me dire que c’est une belle journée sans, et nous voila 5 minutes après a prendre un café ensemble ! C`est tout de même incroyable ! J’aime beaucoup ce coté social de New York !

Merci Julie et à bientôt autour d’un bagel sur Times Square !

W. 

A propos de Français New York

Leave a Reply