La douane : comment ça marche, comment esquiver

À votre retour de New York, vous risquez surement d’avoir les valises pleines à craquer. Mais il faut bien comprendre que la France ne vous autorise pas à dévaliser les États-Unis et revenir avec tout ce que vous voulez. L’Etat veut sa part du gâteau.

Vous ne pouvez pas dépenser tout votre argent de bon Français à l’étranger au détriment de vos compatriotes. Voici donc quelques petites choses à connaitre sur le fonctionnement de la douane.

douane

Rassurez-vous, d’habitude c’est plus accueillant ! C.P. : Glen Pearson

Tout Français de plus de 15 ans peut ramener pour 430€ de produit acheté aux États-Unis (90€ pour les personnes en dessous de 15 ans).

Au-dessus de ce seuil, les articles sont imposables aux droits de douane (allant de 0% a 14% au maximum) et à une TVA française de 20%  pour la plupart des produits (vêtements, électroniques, horlogerie…).

C’est sûr qu’un produit dont le prix est gonflé de 20% devient tout de suite moins bon marché. Heureusement, il existe plusieurs techniques pour éviter de vous retrouver lors d’un contrôle avec des produits qui crient « j’ai été acheté aux États-Unis ».

Éviter la douane

Pour les produits électroniques, ne ramenez pas l’emballage. Disons qu’un packaging entièrement en anglais risque de sembler un peu difficilement justifiable. Vous pouvez vous envoyer les notices par poste ou vous pourrez surement les télécharger en PDF sur le site officiel de la marque.

Pour les vêtements, portez ce que vous avez acheté sur vous lors de votre trajet du retour. Retirez les étiquettes, et ne conservez pas les factures. Si vous retournez en France, il serait étonnant que vous fassiez appel au service après-vente dans tous les cas. Aussi, en mettant vos nouveaux vêtements dans un sac réservé au linge sale, il est très improbable que le douanier s’attarde sur l’origine de votre caleçon.

Réduire les frais de douanes

Pour les immanquables que vous serez obligé de mentionner avant votre départ, vous pouvez tronquer le montant du produit en divisant la facture en 2 lors de votre achat. Vous demandez au vendeur de payer une partie en liquide et la seconde par carte. Vous aurez alors comme preuve d’achat un ticket avec une valeur réduite de moitié. Il est probable que les douaniers s’attardent sur ce montant. Au pire, vous devrez simplement payer la douane sur la véritable valeur du produit.

Si jamais vous êtes contrôlé

Le comportement le moins efficace sera surement celui de la langue de bois. Les douaniers sont habitués à leur lot de « bullshit » quotidien, ne les prenez pas pour des tartes. Soyez respectueux et compréhensif vis-à-vis de leur métier. La politesse et la bienséance seront vos meilleurs atouts pour éviter de passer un trop mauvais moment.

Frauder c’est mal

Frauder c’est mal et donc nous vous encourageons,  histoire d’avoir la conscience tranquille, à déclarer vos articles avant votre départ.

Justin

A propos de Justin

Justin rêvasse à l'idée d'aller vivre à New York. Il potache le sujet et tente de trouver un maximum de bons plans avant de partir et afin de faciliter votre départ.

Leave a Reply