Parler anglais à la New-Yorkaise !

Nous connaissons déjà tous plus ou moins les bases de l’anglais et même certains d’entre nous sont déjà bilingues ! Mais cela n’empêche en rien que chaque pays anglophone et chacune de leurs villes ont leurs propres expressions et accents ! Alors à New-York, ça se passe comment ? Petit guide pour les débutants (ou pas) dans la grosse pomme !

seqe.info

seqe.info

Prenons un exemple, on ne parle pas le même anglais en Angleterre et aux Etats-Unis, et oui, il y a l’anglais britannique et l’anglais américain, et forcément, certains mots ne sont pas utilisés de la même façon, comme avec l’expression « to knock someone up » : en Angleterre, quand on l’utilise, on veut dire que l’on réveille quelqu’un, en revanche, aux Etats-Unis, cela veut dire que l’on met une femme enceinte… !

De même à l’intérieur d’un pays, regardez par exemple en France, les Parisiens et les Marseillais n’ont pas le même accent et certaines expressions ne sont propres qu’à la ville, de même aux Etats-Unis, une personne venant de la ville de Chicago par exemple, ne prononce pas le mot « milk » de la même façon que d’autres villes américaines, elle le prononce « melk ». D’ailleurs certaines régions aux Etats-Unis le prononcent carrément « malk ». L’anglais est le même, mais la façon de prononcer diffère.
Et même si la ville de New-York est connue pour son accent qui change par rapport à l’accent américain général, la bonne nouvelle est que sa population vient d’un peu partout, du coup, pas de pression, vous pouvez très bien vous en sortir avec ces deux trois conseils :

L’accent New-Yorkais

(d’après WikiHow)
Pour essayer de comprendre et de reproduire l’accent New-Yorkais, la première chose qu’il faut savoir est que quand vous prononcez quelque chose, il faut avancer la bouche, limite avoir la bouche bée. Il faut que votre façon de parler soit assez détendue mais en même temps n’hésitez pas à parler fort, et surtout, soyez sûr de vous.

Au niveau des consonnes, certaines ne se prononcent même pas, comme par exemple si un mot fini par « r », on ne l’entend pas, de même parfois pour les « r » placés avant une consonne. Il est en est aussi de même pour la lettre « g » en fin de mot.

Exemple : Du coup, « going » devient « goin’ », « water » devient « watta’ », « park » devient « pak » et « here » devient « hea’ ».

Pour les voyelles, certaines se prononcent différemment de la façon dont elles sont écrites. Le meilleur exemple est New-York, qui se prononce en faite « Noo-York ». Oui, le mot « new » se prononce « noo ». De même pour le mot « coffee », qui se prononce « cawfee » ou « dog » « dawg ». Sachez que la prononciation de la lettre « o » est vraiment rare à New-York.

« You » (deuxième personne du singulier) se dit souvent « ya ».

Et si, comme tous les français, vous avez du mal avec la prononciation de « th » comme dans les mots « thank you » ou « the », essayer de penser que la prononciation fait un peu penser à un « d » suivit de « th », cela vous aidera à le prononcer un peu mieux.

Voici la prononciation New-Yorkaise des jours de la semaine :
– Monday : Mun-dey
– Tuesday : Twos-dey
– Wednesday : Wehn-s-dey
– Thursday : Therrs-dey
– Friday : Fry-dey
– Saturday : Sater-dey
– Sunday : Sun-da

Si vous souhaitez aller encore plus loin dans votre apprentissage de l’accent New-Yorkais, essayer de parler avec le nez en contractant la gorge quand vous prononcez un mot (attention toutefois à ne pas trop forcer, cela peut vite devenir ridicule), exemple :

Huge : « Yuuuge »

Les expressions New-Yorkaises et américaines à connaître

Voici les expressions qu’utilisent le plus les New-yorkais :

- Get out of here… ou plutôt « Get outa hea » pour demander à quelqu’un de… dégager.
– Forget about it… ou plutôt « Fawget aboutit » pour demander à quelqu’un d’oublier, de passer à autre chose, de dégager quoi…

- You know… ou plutôt « Ya knoaw » un peu comme notre « tu vois ».

- Pour dire bonjour, les New-Yorkais utilisent plus « Hey » que « Hi » ou « Hello »
– Les New-yorkais utilisent et placent le mot « like » un peu partout et à n’importe quel moment, « like » remplace un peu notre « genre ».
– Pareil pour l’expression « kind of » que l’on retrouve souvent, mais prononcez la plutôt « kinda »

- Pour dire que quelque chose est géniale, les New-Yorkais disent souvent « Awesome » ou « Amazing », prononcé « E-mey-ziiiiiiiiiing », n’hésitez pas à bien insister sur les voyelles.
– Gosh, qui remplace god. Exemple : « Oh my gosh! »
– Pour demander comment ça va, les New-yorkais disent « What’s up? » prononcé « Wassup » ou carrément « ’sup ».
– « Dude » est utilisé pour appeler un pote, il remplace un peu notre « Hé mec ». Exemple « Hey Dude! ’sup? »

- Les New-Yorkais aiment avoir de la compassion, du coup, n’hésitez pas à dire « I hear you » (je t’entends) ou « I hear ya » quand quelqu’un a besoin qu’on le soutienne lors d’une discussion.

- « Shut up » veut normalement dire « tais toi » mais il est aussi beaucoup utilisé pour exprimer de la surprise, de l’étonnement. Exemple : « Do you know that Kevin & Kelly get back togheter ? » « Shut up! I didn’t know! »

- « Nuts », pour dire « Fou, incroyable »…. « This is so nuts ! »
– « Wasted » pour dire « Bourré ». Exemple : « Yesterday night, I was so wasted! »
– « Whatever », en gros, ça m’est égal, c’est bon, j’suis saoulée.


Le petit lexique New-Yorkais

Si vous ne souhaitez pas être perdus quand vous arrivez à New-York, voici les mots à connaitre et leur définition :

To schlep : C’est le fait de s’organiser (et de s’épuiser) à aller d’un point A à un point B dans la ville.

Subway : Le métro New-Yorkais.

Hero : Non, Batman n’est pas de retour à Gotham City, c’est juste un terme pour définir un sandwich, qui ressemble pas mal aux sandwich de Subway, la chaîne de restauration rapide hein, pas le métro.

sonic.wikia.com

sonic.wikia.com

Deli : Abréviation du mot « delicatessen », ce sont des petits shops où vous pouvez justement trouver des « heros », ainsi que des bagels, sandwichs, salades et smoothies. Il y en a à chaque coin de rue à New-York, et c’est vraiment pas cher.

City : Si quelqu’un vous dit « I live in the city » c’est que oui, il habite à New-York, comme vous, mais surtout, qu’il habite sur l’île de Manhattan, car oui, Manhattan est la city.

Wait on line : Quand vous faites la queue, vous ne dites pas « I’m waiting in line » mais « on line », et non, vous n’attendez pas en ligne sur internet…

Stoop : Les « stoops » sont les escaliers extérieurs que vous voyez souvent à l’entrée des immeubles à New-York, ce qui d’ailleurs, fait partie du charme de la ville !

www.keywordsuggests.com

www.keywordsuggests.com

Going Uptown/Downtown : C’est simple, si vous allez « Uptown » c’est que vous allez au nord et que les numéros des rues augmentent, si vous allez « Downtown, c’est que vous allez au sud, et là, les numéros des rues diminuent.
Exemple : Si vous êtes sur la 48ème rue et que vous souhaitez vous rendre à la 12ème rue, vous allez « Downtown », le cas contraire, vous allez « Uptown ».

Bodega : C’est le nom donné aux petites épiceries de quartier que vous trouverez un peu partout.

Upstate : Non, quand les New-Yorkais disent « Upstate » c’est n’est pas totalement au nord des Etats-Unis ni même de l’état de New-York (si on traduit « upstate », au-dessus de l’Etat), non, c’est juste au nord de la ville de New-York.

Country house : Certains New-Yorkais ont une maison de campagne pour les week-ends et les vacances, et il l’appelle la «country house ».
Bullshit ! : Conneries ! Mensonges !

Les abréviations

Et là, tout se complique, quand les New-Yorkais et les anglophones en général utilisent des abréviations, déjà que c’est pas facile en temps normal, mais là ça ne veut plus rien dire du tout pour nous, du coup, voici leur signification :

ASAP : As soon as possible (Dès que possible)

OMG : Oh my God (Oh mon dieu)

WTF : What the fuck ? (C’est quoi ce bordel?)
THX : Thanks (Merci)
XOXO : Hugs and kisses (Bisous)
BRB : Be right back (Je reviens tout de suite)

SYL : See you later (À plus tard)
LOL : Laughing Out Loud (Mort de rire)
LMAO : Laughing My Ass Off (Péter de rire)
BF/GF : Boyfriend, Girlfriend (Petit copain, Petite copine)
YOLO : You only live once (On ne vit qu’une fois)
MYOB : Mind your own business (Occupe-toi de tes affaires)

FYI : For your information (Pour information)
BTW : By the way (Au fait)

BYOB : Bring your own bootle (Apporte ta propre bouteille)

TGIF : Thank God it’s friday (Bon, en gros, on est heureux, c’est vendredi et c’est bientôt le week-end !)
TBC : To be confirmed (À confirmer)
EOD : End of the day (Fin de la journée)

TTYL : Talk to you later (On se parle plus tard)
DND : Don’t disturb (Ne pas déranger)

DIY : Do it yourself (À faire soi-même)

ETA : Estimated time of arrival (Heure estimée d’arrivée)
LMK : Let me know (Tiens moi au courant)
ID : Identification (En gros, une carte d’identité)

AC : Air conditioning (La climatisation)

K : Ok

La carte des différents accents et expressions aux Etats-Unis

Pour voir la différence, voici une carte qui montre comment se prononcent certains mots et expressions dans les différents états des Etats-Unis :

thechive.com/2013/06/06/american-accents-beautifully-mapped-22-hq-photos/

See ya !

 

Article original écrit par Lilou.

Incoming search terms:

  • accent new yorkaises

A propos de Français New York

Leave a Reply