Que doit-on mettre dans ses bagages pour partir à New York ?

La France n’est malheureusement pas à une heure ou deux d’avion des Etats-Unis, alors quand vous partez en voyage ou même carrément vivre à New-York, quelques questions s’imposent : que ne faut-il pas oublier, et surtout, est-ce autorisé dans vos bagages ? Voici un petit récapitulatif pour être sûr de ne faire aucune erreur !

www.letudiant.fr

www.letudiant.fr

Vos valises sont bouclées, ça y’est, c’est le jour J, le jour du grand départ vers les Etats-Unis ! Mais êtes-vous sûr de n’avoir rien oublié et d’avoir pensé à tout ? Médicaments, produits français qui vont tant vous manquer, papiers importants…! Il y a tant de choses auxquelles il faut penser, et en même temps, il faut faire attention aux différentes réglementations : certains produits sont interdits au transport !

L’essentiel :

Vos billets d’avion et votre passeport sont clairement les deux choses auxquelles vous devez absolument penser mais n’oubliez pas non plus de prendre des adaptateurs pour les prises, car oui, nous n’avons pas les mêmes en France et aux Etats-Unis.

Pensez bien aussi, avant votre départ, à ce que tout vos appareils électroniques soient chargés et mis dans vos bagages à main afin de respecter les consignes de sécurité dans les aéroports.
Au niveau de vos bagages, si vous avez l’habitude de les fermer à clé, équipez-vous de ceux qui ont un système TSA (Transportation Administration System). Ce système permet aux agents de sécurité d’ouvrir vos bagages en cas de contrôle sans les endommager grâce à une clé spéciale, contrairement au cadenas ou au code simple, qui généralement doivent être cassés pour accéder au contenu du bagage. Sous forme de serrure et de cadenas, le système est reconnaissable grâce à un petit losange rouge, et généralement maintenant, la plupart des valises sont vendues avec.

www.bagagesvoyage.fr

www.bagagesvoyage.fr

Les documents importants :

Voici la liste de documents à respecter si vous souhaitez que votre voyage et votre passage à la douane se passent bien, car oui, aux Etats-Unis, ils sont strictes et ne rigolent pas avec ça :

- Votre passeport (avec votre VISA à l’intérieur si vous en avez un). Vérifiez bien que votre passeport est électronique ou biométrique et surtout, qu’il est en cours de validité.

- Votre carte d’identité pourra vous être utile si vous perdez votre passeport là-bas, cela facilitera le renouvellement. Elle prouvera aussi votre identité et votre âge dans les bars, cela vous évitera de vous balader avec votre passeport en permanence… et de le perdre !

- Faites votre ESTA (l’autorisation d’entrée sur le territoire américain) au plus tard 72h avant votre départ, c’est obligatoire si vous souhaitez entrer sur le sol américain. Imprimez votre confirmation, même si ce n’est pas obligé, c’est toujours mieux de l’avoir sur soi si il arrive le moindre problème.
– Votre carte d’assurance internationale si vous en avez prise une, ce qui est relativement conseillé vu les frais de médecine aux Etats-Unis.

- Pensez à vérifier le plafond de votre carte de crédit, car si vous voyagez ou vous vous installez à New-York, généralement, dans les deux cas, elle chauffe très vite…!

La nourriture et l’alcool :

La France et sa gastronomie… Ah c’est toute une histoire quand on la quitte. Alors forcément, on a quand même envie d’amener quelques produits avec nous, car la plupart sont assez compliqués à trouver aux Etats-Unis, comme les sirops (grenadine, menthe…), les céréales pour le petit déjeuner que l’on aiment tant (Chocapic…), les gâteaux (Prince, BN, barquettes, galettes Saint-Michel…), les compotes de fruits type Andros, la moutarde forte, la levure en sachet…

Si ces précédents produits sont tout à fait autorisés, sachez que malheureusement vous ne pouvez pas tout ramener. Généralement les denrées fraiches et périssables sont interdites, il est donc préférables de se rabattre sur les boites de conserve, mais à savoir tout de même que les conserves contenant du boeuf ne sont pas permises.
Mais la bonne nouvelle, c’est que le foie gras, les terrines et le pâté, sont tout à fait autorisés, sous forme donc de conserve ou de bocal hermétique sous vide.
Et pour ce qui est du fromage, car oui, c’est clairement ce qui manque le plus aux expatriés une fois à l’étranger, seulement certains sont autorisés. Vous pouvez donc ramener des fromages à pâtes dures et semi-molles comme le comté, la raclette, l’emmental, le beaufort, le cantal, le parmesan, le cheddar, le roquefort, la feta, le brie, le camembert et la mozzarella. En revanche, oubliez tous les fromages à pâtes molles non pasteurisés, c’est à dire coulant comme le Mont d’Or par exemple.

Vous pouvez aussi ramener de l’alcool, car oui, impossible de manger du bon fromage sans un bon verre de vin à côté ou de fêter un évènement sans une coupe de champagne, mais à raison d’un litre par personne et bien sûr, il faut être âgé d’au moins 21 ans, l’âge légal pour boire de l’alcool aux Etats-Unis. Si vous ramenez plus d’un litre, vous devez le déclarer aux douanes et vous aurez une taxe à payer.

Par contre, mauvaise nouvelle, pour ce qui est des joies de l’apéro on s’arrête là car il est interdit de ramener du jambon et du saucisson ainsi que tout type de viande fraîche, fumée ou séchée… Et oui…!

cave-a-vin.ooreka.fr

cave-a-vin.ooreka.fr

Les médicaments :

Tout d’abord, il faut savoir que si vous possédez des médicaments spéciaux comme par exemple les antibiotiques, il est important de prendre votre ordonnance sur vous quand vous voyagez, elle risque de vous être demandée, le mieux bien sûr est de l’avoir en anglais. En ce qui concerne les autres médicaments plus ordinaires, prenez avec vous la boîte et la notice de ceux-ci. Il est cependant conseillé de limiter la quantité et de ne pas en ramener une valise entière, car si vous vous faites contrôler par un agent de la douane, il peut choisir de les confisquer, de les autoriser ou de demander des tests en fonction de la quantité que vous possédez et de l’existence d’un médicament équivalent aux Etats-Unis.

Je vous conseille tout de même d’emporter avec vous ces médicaments, même si ils existent sous différentes formes aux Etats-Unis, les raisons sont que vous les connaissez, vous savez comment les utiliser et vous savez surtout comment vous y réagissez, de plus, ils sont souvent plus chers là-bas :

- Doliprane, Aspirine, Nurofen (maux de tête, courbatures, douleurs menstruelles)

– Smecta (Diarrhée)

– Vogalib (Anti-vomitif)

– Spasfon (Mal de ventre)

– Toplexil (Sirop pour la toux)

– Strespsils, Drill (Pastilles pour le mal de gorge)

– Fervex Rhume (Décongestionnant)

– Homeoplasmine (Pommade cicatrisante)

– Biafine (Crème contre les brûlures)

– Betadine (Désinfectant)

– Sérum physiologique

- Des antibiotiques type Amoxicilline (demandez conseil à votre médecin). Si par malheur vous attrapez une angine, vous serez bien content d’avoir la boite sous la main et de ne pas payer $150 de médecin…

- Vos antihistaminiques si vous êtes un allergique, je sais que moi en tout cas, des allergies j’en ai eu pas mal à New-York !

- Si vous aimez vous soigner de façon homéopathique, achetez des tubes d’avance, car on ne trouve pas les mêmes aux Etats-Unis.

- Les filles, faites un stock de pilule contraceptive si vous la prenez ! Car aux Etats-Unis, si vous êtes habituées à une en particulier, sachez que vous risquerez bien d’avoir du mal à la trouver. Expliquez ce problème à votre gynécologue et demandez une ordonnance pour 1 an.

- Vos lunettes de vue et vos lentilles ! Car là-bas, je ne vous raconte même pas le prix… Et puis honnêtement, même si vous trouvez des premiers prix, la qualité n’est vraiment pas top et on ne rigole pas avec ça.

- Du produit à lentilles pour les porteurs, personnellement, moi je ne trouve mon bonheur qu’en France ! En revanche, il arrive qu’on puisse trouver aux Etats-Unis des marques que l’on trouve aussi en France.

Récapitulatif des produits autorisés et non autorisés :

Le site de l’immigration américaine, la U.S Customs and Border protection, rappelle que «tous les voyageurs entrant aux Etats-Unis doivent déclarer les viandes, fruits, légumes, plantes, graines ainsi que les produits à base de plantes, dont les soupes, qu’ils transportent. Cette déclaration couvre tous les produits, que ce soit en bagage en soute, en bagage à main ou dans un véhicule ».

www.cbp.gov

www.cbp.gov

Pensez-donc à déclarer ce que vous transportez une fois arrivé sur le sol américain, et même si vous avez un produit qui n’est pas autorisé, car dans ce cas la seule chose que vous risquez, c’est qu’on vous le confisque ! En revanche, si vous ne déclarez rien et que vous transportez un produit non autorisé, vous encourez à la confiscation du produit mais aussi à une très grosse amende si vous vous faites contrôlez.

Voici donc les listes des produits autorisés et non autorisés en accord avec les douanes américaines et le consulat français aux Etats-Unis.

Les produits autorisés :
– Les fromages à pâte dure ou semi-molle
– La crème
– Le beurre
– Les yaourts

– Le lait et les produits laitiers à l’usage uniquement des enfants et non des adultes !

– Le foie gras cuit en récipient hermétiquement fermé

– Les fruits secs (abricots, dattes, raisins, groseilles, figues, pèches, prunes)
– Les noix de coco à condition que la coque soit complètement enlevée
– Le gingembre à condition que les racines soient propres
– L’ail en gousses pelées
– Les châtaignes d’eau seulement si c’est la noix

– Les conserves de viandes de volaille ou de porc

- Tous les produits de la mer frais, congelés, cuits, fumés, en conserve, ou séchés (seulement dans des quantités compatibles avec un usage personnel) comme par exemple le poisson, les crevettes ou le saumon fumé

  • Les produits de boulangerie
  • Les cookies, les crackers, les gâteaux et les barres de céréales
  • Les confitures et gelées

– Les confiseries et les chocolats

– Les jus de fruits en canette

– Les sirops

– Les sauces comme le ketchup, la moutarde, la mayonnaise et celles qui ne

contiennent pas de viande

– L’huile d’olive, le vinaigre et toutes les huiles végétales

– Le café en grains ou moulu et le thé en sachets ou en paquet

– Le riz et les nouilles ou pâtes sans viande ou œufs

- Les épices, à l’exception des feuilles d’orangers et de citronniers ainsi que la citronnelle

- Le miel et la gelée royale

– Les noix et autres fruits à coques, mais sans coques

– Les champignons, frais ou séchés

– La farine de blé, de riz, d’avoine et de maïs.

Et d’ailleurs pour les fumeurs, en ce qui concerne le tabac, il est autorisé à ramener dans vos bagages 200 cigarettes ou 50 cigares ou 2 kg de tabac.

Les produits non autorisés :

– Les fruits et les légumes frais

– Le lait liquide et en poudre

– Les viandes fraîches

– Les charcuteries

– Les conserves de bœuf

– Les bouillons cubes à base de viande autre que volaille ou porc

– Les soupes en poudre contenant de la viande autre que de la volaille

– Les oeufs

Bon voyage !

Article original écrit par Lilou.

A propos de Français New York

Leave a Reply