Travailler à New-York – Visa

Quand il s’agit de venir travailler aux Etats-Unis, autant le dire tout de suite, les démarches administratives sont particulièrement lourdes. En effet les « States » ce n’est pas l’Europe, et il vous sera donc beaucoup plus compliqué de venir travailler dans ce pays qu’en Grande Bretagne ou en Irlande.

Alors comme ça on pense que c'est facile de venir aux Etats-Unis ?

Alors comme ça on pense que c’est facile de venir aux Etats-Unis ?

Solution 1 : Commencer par étudier

La première solution est de venir se former aux Etats-Unis. Deux visas vous offrent cette possibilité.

VISA J1 : valable de 1 à 18 mois, il est destiné aux étudiants, stagiaires, aux au pairs et à toute personne entrant dans une formation en général. Il permet d’effectuer avant tout des stages dans des entreprises. Celui-ci ne permet cependant pas de chercher un travail à la fin de votre stage.

VISA F1 : valable tout au long des études, il permet après une année de formation de travailler 20h par semaine sur le domaine du campus universitaire exclusivement. Pour travailler en dehors de celui-ci une demande auprès de l’I.N.S. doit être faite pour obtenir le droit de travailler un « petit mi-temps ».  La commission de l’I.N.S. à la réputation d’être particulièrement arbitraire et n’éspérez même pas faire appel à leur décision.
Une fois vos études terminés vous pourrez travailler pendant 1 an renouvelable sous condition.
Important :
une des conditions du visa F1 est de montrer que vous n’avez pas besoin d’argent pour vivre. Autant dire qu’obtenir un travail pendant les études sera très compliqué à justifier.

Solution 2 : Etre super qualifié

Dans cette configuration vous devrez montrer que l’emploi ne peut pas être occupé par un américain et que vous êtes LA personne indispensable pour ce poste. Pour le prouver, votre futur employeur fera appel à un avocat qui se chargera de démontrer vos compétences. Le dit avocat coûte 4000€ au minimum à l’entreprise. Autant dire que vous devrez avoir un C.V. en béton armé.

Si vous êtes « THE DUDE », et que l’on vous autorise finalement à venir sur le territoire, un visa d’une durée initiale de 3 ans vous sera octroyé. Le visa que l’on vous donnera pourra être renouvelé une fois pour une durée maximale de 3 ans. Au bout de 5 années, le visa pourra être renouvelé annuellement si jamais vous avez entamé les démarches pour obtenir la fameuse Green Card.

VISA H1B : c’est l’un des visas les plus convoité. Il concerne les personnes ayant au moins un niveau licence. Si vous n’avez pas la licence, sachez tout de même que trois années d’expériences professionnelles vous seront comptabilisées comme une année d’étude. Trouvez l’entreprise et sortez votre plus beau C.V.

VISA L1 : ce visa correspond à une mutation. Pour l’obtenir vous devez avoir travaillé dans l’entreprise pendant 1 an durant les 3 dernières années. Cependant pour que ce transfère puisse avoir lieu vous devez être soit un dirigeant/cadre de l’entreprise, soit un employé avec une qualification spécifique.
Si vous détenez une entreprise en France pour envoyer vos employés aux Etats-Unis vous devez détenir au moins 51% de la filiale américaine.

Solution 3 : être un entrepreneur à succès

Si vous faites du commerce avec les Etats-Unis avec votre entreprise, ou si vous cherchez à investir, vous pouvez prétendre à un visa E-1 ou E-2. Ces visas sont octroyés grâce à un accord commercial entre la France et les Etats-Unis. Ils sont liés à la société pour laquelle vous travaillez et ont une durée de 5 ans.

Visa E1 : pour l’obtenir vous devez avoir une filiale aux Etats-Unis dont 51% des échanges sont effectués avec la France.

Visa E2 : ces visas sont quant à eux obtenus lorsque vous investissez « massivement » aux Etats-Unis.

Solution 4 : Croisez les doigts

Une autre solution va être de tenter votre chance à la Green Card Lottery. Pour plus d’infos nous avons rédigé un article spécifiquement dédié à ce tirage au sort pas comme les autres.

Solution 5 : Travailler illégalement

Et bien oui, voilà une pratique qui se fait de plus en plus. Cela dit cela signifie ne pas avoir de contrat, donc aucune garantie de paye, aucune sécurité du travail… autant dire, travailler sans parachute.
Le risque en dehors de ne pas être payé, ou d’être sous payé, est celui de se faire expulsé pour 10 ans des Etats-Unis en cas de contrôle. Il faut aimer prendre des risques.

Certains métiers se prêtent mieux à ce petit jeu, notamment celui de serveur. En effet, la paye des serveurs fonctionnent sur un système de pourboire et non sur un salaire fixe. Il est donc dans ce cas plus facile de frauder puisque les « tips » ne laissent pas de traces et qu’en général ceux-ci sont empochés durant le service.

Solution 6 : ?

Il existe d’autres moyens de venir travailler mais ceux présenté ici représentent les principaux. Vous pouvez par exemple demander directement une Green Card. Cependant il vous faudra être patient, la démarche prenant 3 à 5 ans. Il vous faudra d’ailleurs répondre à de nombreux critères et le refus devra être une possibilité à envisager.

Si jamais vous avez d’autres solutions viables pour venir travailler aux Etats-Unis, n’hésitez pas à les partager !

Justin

A propos de Justin

Justin rêvasse à l'idée d'aller vivre à New York. Il potache le sujet et tente de trouver un maximum de bons plans avant de partir et afin de faciliter votre départ.

Justin Guilbert

Justin rêvasse à l'idée d'aller vivre à New York. Il potache le sujet et tente de trouver un maximum de bons plans avant de partir et afin de faciliter votre départ. 

Leave a Reply